Mon parcours en lien avec la danse

Rêve brisé et renaissance

La danse occupe, depuis mon enfance, une place très importante dans ma vie.

J'ai pris mon premier cours de danse classique à l'âge de 7 ans et j'avais à peine 11 ans quand je suis entrée au Conservatoire de Nantes. 

Mais le rêve de petite fille de devenir danseuse s'est transformé en cauchemar avec, entre autres, l'arrivée des troubles du comportement alimentaire.

A 16 ans j'ai obtenu une médaille d'argent lors de l'examen de fin d'année mais, l'année suivante, quelques mois avant de passer mon bac, j'ai pris la décision de quitter le Conservatoire avant la fin de ma 2ème année de niveau supérieur. Les paroles blessantes de l'une de mes profs de danse à la fin d'un cours ont été l'élément déclencheur mais cela faisait déjà un an que la situation était devenue insoutenable pour moi et il m'a fallu de nombreuses années pour guérir les séquelles profondes laissées par ce que j'avais vécu et la façon dont j'avais maltraité mon corps.

 

Plus tard, je me suis remise à la danse et j'ai pris des cours de Modern Jazz, d'abord en France, puis à Madrid (où j'ai vécu pendant 11 ans), avec Julia Gutiérrez d'abord, grâce à qui j'ai redécouvert le plaisir de la danse, puis avec Barbara Fritsche.

Un grand merci à l'une et l'autre pour leurs enseignements et leurs magnifiques chorégraphies.

A Madrid, j'ai également pris des cours de salsa (pendant un an) mais surtout, j'ai découvert le tango argentin. J'ai pris des cours (entre autres) avec Julio Luque & Véronique Guide et j'ai eu la chance de faire des représentations dans le restaurant argentin "El Viejo Almacén de Buenos Aires".

De retour en France, j'ai repris les cours de tango, avec Rose-Noëlle Fonteneau, et c'est ainsi que j'ai rencontré Yoan, l'homme qui est devenu mon mari.

(Photo ci-contre : Yoan et moi lors d'un spectacle créé par Rose-Noëlle)

 

Le tango m'a permis d'apprendre à lâcher prise, à me laisser guider par mon partenaire et m'a aidée à me reconnecter à la sensualité.

La Danse Mouvement Thérapie

Et puis, en novembre 2020, j'ai eu une révélation lorsque j'ai entendu parler de la Danse Thérapie lors d'un webinaire.

En avril-mai et juin 2021, j'ai suivi les deux stages en présentiel de la formation en Danse Mouvement Thérapie proposée par l'Institut Cassiopée à Chatou (près de Paris) et animée par Nathalie Zucchi.


Entre les deux stages en présentiel, j'ai pris beaucoup de plaisir à préparer la chorégraphie que j'ai présentée pour mon évaluation pratique, résultat d'un cheminement personnel très riche (en lien avec la thématique choisie) sur plusieurs séances.


A cette occasion, j'ai pu constater la complémentarité de la Danse Mouvement Thérapie avec d'autres approches que je pratique (techniques énergétiques, thérapie de l'enfant intérieur ...).

Lors du 2ème stage en présentiel, j'ai validé l'évaluation pratique et l'évaluation théorique.

Pour valider l'ensemble de ma formation et obtenir ma certification, je réalise actuellement (de juillet à octobre 2021) un stage pratique qui comprend 7 accompagnements (individuels ou en petit groupe) sur 2 séances chacun.

Un grand merci à Nathalie Zucchi (la formatrice) et tout le groupe pour les super moments partagés.

La "Shakti Dance"

En juin 2021, j'ai découvert la Shakti Dance, un mélange de danse et de Yoga Kundalini, dans une énergie joyeuse. De juin à août, j'ai suivi le programme en ligne (sur 10 cours) de Alice Bracegirdle : "Shakti Warrior Dance for Healing". J'ai adoré ! Je me suis d'ailleurs inspirée de certains mouvements pour la chorégraphie que j'ai présentée lors de mon évaluation pratique de Danse Mouvement Thérapie. Et ce programme sera également une source d'inspiration pour les ateliers que je vous proposerai prochainement. :-)